vendredi 12 mai 2017

La justice de genre à la FLM


Message de la Pré-Assemblée des femmes
A la FLM, les femmes sont très attachées à leurs droits (et à leurs responsabilités !) et la politique relative à la justice de genre est leur cheval de bataille. Un réseau de femmes appelé WICAS (women in church and society) a rédigé un document très complet (que vous pouvez télécharger ici) qui expose des arguments bibliques et théologiques à ce sujet. Il a été traduit en 22 langues et a été adopté par le conseil de la FLM comme sa politique « officielle » en la matière.

Parce que j’ai été très peu confrontée à des comportements machistes, je pensais pouvoir me dispenser d’une attitude féministe. Je comprends aujourd’hui pourquoi il me faut être solidaire de ce document et de cette attitude ! Durant la pré-assemblée des femmes, il y a eu plusieurs témoignages d’inégalité flagrante entre hommes et femmes. Aux Etats-Unis, il s’agit d’une inégalité de salaire entre pasteurs et pasteures. Mais dans certains pays d’Afrique ou d’Asie, les comportement inacceptables vont plus loin.
 
Plusieurs femmes ont témoigné que dans leur Eglise, certains pasteurs ou inspecteurs (dans la FLM on les appelle « évêques » !) abusent de leur position « hiérarchique » pour violenter voire violer des femmes (collègues pasteures ou paroissiennes, parfois même des petites filles). Ces femmes n’osent pas rompre le silence par peur des représailles (perte de leur salaire ou même de leur travail).

Le message des femmes abordent ces questions et demandent au bureau de la FLM de proposer davantage d’outils pour que la politique relative à la justice de genre soit étudiée et appliquée dans les Eglises membres.


Livret de la FLM sur la justice du genre

Aucun commentaire:

Publier un commentaire