dimanche 21 octobre 2018

Un dimanche à Douala

Temple du centenaire à Douala (c) CSG
Après deux jours passés quasiment au lit, je commence à me sentir mieux.

Aujourd'hui, j'ai prêché à Bethel, une paroisse de l'union des Églises Baptistes du Cameroun, la première à avoir été fondée dans ce pays. Ma prédication portait sur le thème de l'assemblée (l'intolérance religieuse), à partir des textes de Mt 15.21-28 Et de 1 Co 10.23-11.1.

Le culte a duré 1h30, bien moins que ce à quoi je m'attendais ! Nous sommes passés en revenant devant le temple du centenaire, qui est à 3 mn de l'hôtel, où ma maman allait à l'école biblique dans les années 60...

L'après-midi, nous avons assisté à une course de pirogues sur le Wouri. Les équipes étaient composées uniquement de femmes. Ensuite, il y a eu une démonstration de lutte traditionnelle. Nous sommes rentrés à l'hôtel à 16h40. Ouf, la journée est finie, un peu de repos fera du bien. Je ne suis définitivement pas faite pour ce climat !

Il reste deux jours d'assemblée, une assemblée qui peine à trouver son rythme, avec beaucoup de temps consacré aux finances (La situation est difficile). Espérons qu'elle finisse sur une perspective porteuse d'espoir !

Claire Sixt Gateuille

Aucun commentaire:

Publier un commentaire